24 FÉVRIER, 2009 / 4e édition A propos de Lumec

Zone d'assemblage antistatique (ESD, ElectroStatic Discharge)


Avec l'arrivée sur le marché des diodes électroluminescentes à haute intensité, une nouvelle technologie est maintenant disponible pour l'éclairage urbain et routier. Communément appelés DEL, ces sources lumineuses constituent sans conteste l'avenir de l'éclairage. Leur faible consommation d'énergie, leur durée de vie relativement longue, leur allumage rapide, leur capacité à éclairer en mode atténué sans que leur durée de vie en soit affectée, leur résistance aux chocs et leur capacité à former des faisceaux lumineux ont séduit les plus sceptiques de l'industrie de l'éclairage. Elles ne figuraient que dans le monde de l'électronique, mais maintenant, les DEL sont venus à la rescousse du monde de l'éclairage : la technologie SSL (Solid-State Lighting).

La mise en marché des DEL, conçues selon les normes les plus strictes de l'industrie de l'électronique et de l'éclairage, exige certaines précautions techniques, en particulier au niveau du contrôle des décharges électrostatiques. C'est dans cet esprit que le 17 décembre dernier, Lumec a officiellement inauguré sa Zone antistatique dédiée au développement et à l'assemblage des composantes électroniques.

Les composantes électroniques sont très sensibles aux décharges électrostatiques. Une seule étincelle (comme lorsqu'on touche une poignée de porte en métal) peut être ressentie comme dépassant les 2 000 volts, mais les composantes électroniques peuvent s'endommager avec seulement 20 volts. Habituellement, le voltage d'une étincelle statique oscille entre 20 volts et 50 000 volts. Cette étincelle à haut voltage et bas courant peut augmenter la tension et endommager les composantes électroniques sensibles comme les DEL en faisant fondre, frire ou vaporiser les composantes internes conçues pour fonctionner sur des tensions beaucoup plus basses. Une décharge électrostatique peut causer une défaillance majeure dans un appareil et ce, des jours, des semaines, des mois ou des années après sa mise en service.

Nous devons donc exercer un contrôle sur cet aspect afin d'éliminer les risques associés aux décharges électrostatiques. Ce contrôle s'exerce en s'assurant qu'aucun élément matériel ou être vivant chargé d'un potentiel électrique ne peut transférer son énergie électrostatique à une composante électronique. Afin d'atteindre cet objectif, nous neutralisons l'équipement et le personnel travaillant dans la Zone en les reliant à une prise de terre qui les décharge de tout potentiel électrique accumulé sur eux. Cette Zone devient alors une zone libre d'électricité statique (zone antistatique) régie par la norme ANSI/ESD S20.20-1999.

La zone d'assemblage antistatique permet aux entreprises d'offrir des produits électroniques (comparativement aux électriques), comme les appareils d'éclairage DEL, en respectant les plus hautes normes et procédures établies par l'industrie électronique.

Envoyez-nous vos commentaires et suggestions à : lumec.suggestions@philips.com

Dans cette édition

RoHS, de l'Union Européenne à l'Amérique du Nord

Zone d'assemblage antistatique

Que signifie vraiment "Développement durable" ?

Sur la sellette

Lancement de Lumec3D v2.0 : générateur de luminaire
L'outil indispensable vous permettant de créer et de visualiser en 3D un assemblage complet de luminaires dans un environnement 2D ou 3D...
more >>


Luminaires Leonis dans le Quartier des Spectacles de Montréal
Leonis, alimenté par le LifeLEDMC de Lumec, éclaire maintenant le Parc Émilie-Gamelin de Montréal, dans le célèbre...
more >>


Feu Vert : envoyez-nous vos histoires !
Chez Lumec, nous aimerions nous aussi connaître et partager vos réussites ! Ce bulletin a été conçu pour rassembler...
more >>

Événements à venir

OGRA, Toronto, ON
02/22 au 02/25


AAPQ, Montreal, QC
03/20 au 03/21


TABIA/OBIAA, Toronto, ON
03/29 au 03/31


Texas ASLA, Austin, TX
04/16 au 04/17


AIA, San Francisco, CA
04/30 au 05/02


 
T.: 450.430.7040 / www.lumec.com